Archives de Catégorie: Divers

FAITES SIMPLE…

Tous les leurres durs peuvent être armés d’hameçons simples. Passer à l’hameçon simple pour vos leurres durs (poissons nageurs, cuillers, etc…) présente de multiples avantages :
• Blesse beaucoup moins le poisson. Parfait pour la remise à l’eau du poisson !
Pour les pratiquants du no-kill, c’est une évidence de remplacer les triples par des hameçons simples. Un poisson pris avec des triples aura tendance à saigner beaucoup plus, limitant ainsi ses chances de survie… (Les traumatismes sont beaucoup plus sérieux et le second triple du leurre a souvent tendance à s’accrocher aux ouïes ou dans les yeux du poisson).
• Les hameçons simples offrent la particularité de limiter les accrochages dans les milieux encombrés. Ainsi, ce type de montage s’avère excellent pour les zones d’herbiers (malheureusement trop présentent dans le Loiret) ou les hauts fonds rocheux où les risques d’accroches seront fortement minimisés.
• Une pointe unique perce mieux les cartilages durs. Les simples sont fortement recommandés pour les poissons à la gueule très dure comme par exemple le sandre, et permet également une meilleure tenue du poisson qu’un triple et limite ainsi les décrochés.
• Peinture des leurres moins abimée qu’avec des triples et il s’avère aussi beaucoup plus facile à dégager des mailles d’une épuisette… Contrairement aux idées reçues, vous ne décrocherez pas plus de poisson, mais contribue à relâcher le poisson dans de meilleures conditions…
Nous entendons bien souvent que l’on décroche plus de poissons avec des hameçons simples. En effet, cela peut être le cas si vous n’appliquez pas une simple règle de base. Retenez bien ce principe fondamental ; la courbure de l’hameçon simple doit être supérieure à la hauteur du corps du leurre utilisé.Nous vous conseillons de monter le simple ventral avec la pointe vers l’avant et le simple de queue vers l’arrière.
Astuce : Pour remplacer vos triples par des simples, nous vous recommandons que la largeur de l’hameçon simple corresponde à celle du corps du leurre. Notez que dans certains cas la taille de l’hameçon doit encore être augmentée…

Et n’oubliez pas d’écraser les ardillons (voir l’article ICI)…

BONNE SAISON A TOUS, PECHEZ BEAUCOUP ET PRELEVEZ PEU !!! 😉

Publicités

Une carpe record de plus de 25 kg prise dans le Loiret privé…

A la pesée, ce joli spécimen, a bloqué le peson à 25 kg !!!!
« pêchée fin mars par l’équipe Marguerite »

 

UNE PÉTITION POUR LA PÊCHE…

Extrait (image et article) de « la pêche et les poissons »…

L’association Zoopolis veut interdire la pêche dans Paris. Les pêcheurs ont réagi en masse et proposent une pétition pour sauver la pêche dans la capitale, et, par extension, partout en France.    Lire la suite…

SIGNEZ  LA  PÉTITION  ICI

Compte rendu de l’Assemblée Générale 2018…

Cliquez sur l’image pour télécharger le compte rendu 2017 et le programme 2018…

Assemblée Générale du Brochet Olivetain 2018…

Sortie du magazine de pêche 1max2peche n°25…

Sortie du numéro 25 gratuit…                                         Janvier – Février 2018

 

 

 

 

 

Cliquez sur la couverture pour lire le magazine…

Image

Le Brochet Olivetain vous souhaite une excellente année 2018 !!!

Exposition « Autour du Loiret » à St-Hilaire-St-Mesmin 16 et 17 décembre 2017…

Rendez-vous à l’exposition « Autour du Loiret »  organisée à Saint-Hilaire-Saint-Mesmin par les membres de la Société d’Archéologie et d’Histoire du village. Cette exposition et le livret réalisé pour l’occasion traitent  du Loiret domanial (entre la Chaussée Saint-Santin et l’embouchure) et de son environnement à travers le temps. Une histoire passionnante…

Image

Alevinage automne 2017…

Le 19 octobre 2017, Le Brochet Olivetain a déversé pas moins de 150 kg de sandres et 50 kg de black bass sur l’ensemble des bassins du Loiret…

Le nouveau film de Nicolas Vanier, L’école buissonnière…

Avec « L’école buissonnière », Nicolas Vanier opère un véritable retour aux sources. L’action de son nouveau film se déroule dans la région de son enfance, au cœur de la Sologne. Présenté en avant-première au Festival du film francophone d’Angoulême, le film sortira en salles en octobre prochain. Au générique on retrouve Valérie Karsenti, François Cluzet et Eric Elmosnino.

Découvrez la bande annonce en cliquant sur l’affiche…

L’École Buissonnière – ©StudioCanal